Tous vos essais et contrôles de conformité CE

Accueil » Services - Offres » Certification » Filtres de soudage - NF EN 169 : 2003



Filtres de soudage - NF EN 169 : 2003

Essais et examens obligatoires :

Qualité de matière et de surface (169-MS04)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test a pour but de mettre en évidence tous les défauts de matière et de surface présents sur les oculaires des équipements de protection individuelle de l’œil et les oculaires ophtalmiques.

La zone d’observation est de 30 mm autour du point de référence, elle exclue une zone marginale de 5 mm à partir du bord du verre. De nombreux défauts peuvent être observés sur ce dernier (ex : bulles, inclusions, piqûres, craquelures…).


Lumière diffusée (169-LD02)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Facteur de transmission (169-FT08)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Variation du facteur de transmission (169-VFT8)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Puissances optiques (169-PO05)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Le but de ce test est de mesurer les valeurs des puissances sphériques, astigmatiques et prismatiques des oculaires. Les mesures sont effectuées au point de référence.

L'interprétation des résultats, en ce qui concerne la puissance optique, dépend de la norme testée.


Solidité minimale (169-SM01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test a pour but de mesurer la déformation permanente du pont d’une paire de lunettes solaires ou ophtalmiques en exerçant sur cette dernière une force de 5 N sur une distance égale à 10 % de la valeur inter pupillaire; et donc de mettre en évidence la solidité minimale ou la déformation du pont d’une paire de lunettes.

L’échantillon est conforme si l’on ne constate pas de fracture ou de fissure sur l’ensemble de la monture, si la déformation permanente est = 2 % de la distance inter pupillaires, et si le verre d’essai ou l’oculaire ne se fracture pas et reste dans son logement.


Solidité renforcée sur oculaire seul (169-SR06)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test permet de vérifier la résistance d'un oculaire seul, produit par une bille d'acier, de diamètre nominale de 22 mm, ayant une masse de 43g, le farppant à une vitesse d'environ 5,1 m/s.

L'oculaire est conforme si l'on ne constate aucune fracture ni aucune déformation de l'oculaire.


Résistance aux rayonnements UV 50h (169-RRU8)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Résistance à l'inflammation (oculaire) (169-RI01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test a pour but de contrôler le comportement d’un oculaire au contact d’une baguette montée à 650 °C.

L’échantillon est conforme s’il ne s’enflamme pas, et s’il ne reste pas incandescent après le retrait de la tige d’inflammabilité.


Champ de vision (169-CV04)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de mesurer la partie de l’espace visible à travers un masque ou des lunettes, en vérifiant le contour de la monture à l'aide d'ellipse.

L’échantillon est conforme si la monture des lunettes ne gène pas la vision.


Différence de puissance prismatique (169-DP05)

Ce test a pour but d'évaluer la différence de puissance prismatique d'une monture en mesurant les déviations, horizontale et verticale, des faisceaux traversant les oculaires.

L'interprétation des résultats dépend de la norme testée.


Stabilité a une température élevée (169-TE01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance des montures de lunettes ophtalmiques contre les températures élevées.

Le but de ce test est de connaître la déformation de l’ouverture des branches engendrée par une exposition à une haute température (55°C). L'échantillon est conforme si la déformation n'est pas supérieure à +6 mm et -12 mm (en ce qui concerne les grandes montures) par rapport à sa position d'origine.


Résistance à la corrosion (169-RC01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance des équipements de protection individuelle de l’œil (possédant des parties métalliques) contre la corrosion, dans une solution aqueuse.

L’échantillon est conforme si l’on observe aucune oxydation ni aucun défaut d’aspect.


Contrôle marquage et information (169-MI08)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Tous les marquages (oculaires et montures) doivent être clairs et permanents. Le marquage doit être visible lorsque le protecteur complet est assemblé et il ne doit pas empiéter sur le champ de vision minimal. En dehors de cette zone, le marquage ne doit pas gêner la vue du porteur.

Le marquage des oculaires doit comprendre les informations techniques appropriées : numéro d'échelon, identification du fabricant, classe optique, résistance à l'arc électrique de court-circuit, non adhérence du métal fondu et résistance à la pénétration de solides chauds, résistance à la détérioration des surfaces par de fines particules, résistance à la buée des oculaires, oculaire d'origine/de remplacement, résistance aux particules lancées à grande vitesse à des températures extrêmes, marque des oculaires feuilletés.

Le marquage des montures doit comprendre les informations techniques appropriées : identification du fabricant, numéro de la présente norme européenne, domaine d'utilisation, solidité renforcée et résistance aux particules lancées à grande vitesse, résistance aux particules lancées à grande vitesse à des températures extrêmes, montures conçues pour une petite tête, numéro d'échelon d'oculaire le plus élevé.

Les protecteurs de l'œil dont la monture et les oculaires forment un tout, doivent avoir un marquage apposé sur la monture. Ce marquage doit comprendre le marquage complet de l'oculaire, un tiret, le numéro de la présente norme et les symboles appropriés indiquant le domaine d'utilisation et le niveau d'impact.


Dimensions (169-DI01)


Facteur de transmission (166-FT07)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

This test enables us to test the resistance of personal eye protective equipment to misting. This specification is optional. The test is only conducted if the manufacturer or distributor claims that the product is misting resistant.

The samples are compliant if the misting time measured is above or equal to the requirements set out by the standard.



Essais et examens optionnels :

Résistance à la buée (169-RB01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance des équipements de protection individuelle de l’œil contre la buée. Cette spécification est optionnelle. Le test n’est pratiqué que si le fabricant ou le distributeur revendique une résistance à la buée du produit.

Les échantillons sont conformes si le temps d’embuage mesuré est supérieur ou égal aux exigences définies par la norme.


Réflexion accrue dans l'infrarouge (169-FR02)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Reconnaissance accrue des couleurs (169-RAC1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Résistance à la détérioration des surfaces par de fines particules 169-DFP1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance des surfaces des oculaires contre l’action de détérioration provoquée par de fines particules.

Les résultats sont interprétés différemment suivant la norme et la classe optique de l’oculaire, à l’aide des mesures effectuées sur le banc de diffusion.


Contrôle du serre tête (169-ST01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test permet de contrôler le serre-tête de l'échantillon.

L'échantillon est conforme si le serre-tête a au moins 10 mm de largeur sur toute la partie susceptible d'être en contact avec la tête de l'utilisateur, et s'il est ajustable ou auto ajustable.


Protection contre les particules lancées à grande vitesse (169-PGV1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance des équipements de protection individuelle de l’œil contre les particules lancées à grande vitesse, jusqu’à 120 m/s.

L'oculaire est conforme si l'échantillon ne se déforme pas, ne se fracture pas ainsi que le logement de l'oculaire ou la monture, et si la protection latérale n'est pas défaillante.


Protection contre les gouttelettes et les projections liquides (169-PG01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance d’un protecteur du type lunettes masque contre les gouttelettes ou contre la neige, en testant son imperméabilité.

L’échantillon est conforme lorsque son étanchéité est respectée.


Protection latérale (169-PL01)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Ce test permet de vérifier les protections latérales du protecteur de l’œil. Il se pratique à l’aide d’une baguette, en sondant les plans, frontal et latéral, du montage en essayant de toucher les régions des points d’impact situées sur la tête artificielle.

L’échantillon est conforme si le protecteur de l’œil empêche la pointe de la baguette de toucher les régions d’impact situées sur la tête artificielle.


Libération de Nickel (169-LN02)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de mesurer le taux de nickel qui est libéré par les différentes parties des montures métalliques (cercles, ponts et branches).

Pour qu’un échantillon soit conforme, le taux mesuré de nickel libéré de la monture complète, doit être inférieur à 0,5 µg/cm²/semaine.


Protection contre les particules lancées à grande vitesse à des températures extrêmes (169-PGV2)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr

Cet essai permet de tester la résistance des équipements de protection individuelle de l’œil contre les particules lancées à grande vitesse, jusqu’à 120 m/s. Les chocs sont réalisés après un conditionnement des protecteurs de l'œil à 55°C et -5°C.

L’échantillon est conforme, s'il ne se déforme pas, ne se fracture pas ainsi que le logement de l’oculaire ou la monture, et si la protection latérale n’est pas défaillante.


Protection contre le métal fondu et les solides chauds (169-MFS1)


Protection contre arc électrique des couts-circuits (169-PACC)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Protection contre le gaz et les fines particules de poussière (169-PFP1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr


Protection contre les grosses particules de poussière (169-GPP1)

Accréditation n°1-1497 Portée disponible sur www.cofrac.fr



Laboratoire A.LU.TEC
c/o Lycée Victor Bérard
35 quai Aimé Lamy - 39400 Morez
Tél. : +33 (0)3 84 33 61 51
Fax : +33 (0)3 84 33 35 13

Accréditation n°1-1497
Portée disponible sur www.cofrac.fr

Seuls les essais identifiés par le symbole
sont effectués sous le couvert de l'accréditation.


Mentions légales